L’hypnose spirituelle

L’hypnose spirituelle

Retrouvez vos vies antérieures
Retrouvez vos vies antérieures

L’hypnose spirituelle appartient à une école encore récente en Europe mais elle est très pratiquée et très appréciée, depuis de nombreuses années aux Etats-Unis et au Canada. Les Dr Brian Weiss et  Dr Michael Newton ainsi que la praticienne Dolores Cannon l’ont popularisée.

Encore méconnue, proposée par une minorité de praticiens hypnothérapeutes, elle reste chez nous l’objet de nombreuses croyances et fantasmes. Dans cet article, nous allons découvrir ce qu’est l’hypnose spirituelle, à qui elle s’adresse et ce qu’elle peut faire pour vous aider à aller mieux. Nous évoquerons la réalité des expériences vécues puis nous démystifierons les fantasmes et les craintes infondées qui peuvent parfois exister à son égard.

Qu’est-ce que l’hypnose spirituelle ?

L’hypnose spirituelle, appelée aussi parfois hypnose régressive ou hypnose ésotérique, a une vocation thérapeutique mais aussi de développement personnel. En Europe, nous ne la connaissons souvent à travers le cinéma américain les besoins d’un scénario policier ou fantastique qui nous la présente sous un jour très mystérieux. En réalité, l’hypnose spirituelle vise Elle cherche à y déceler une aide pour résoudre une situation de mal être physique, psychologique ou spirituel qui échappe parfois  à tout autre cadre de référence. Pour y parvenir, le consultant est plongé dans une transe hypnotique qui va lui permettre de communiquer avec sa conscience supérieure. Cette conscience supérieure dispose de ressources auxquelles il n’a pas accès en état de conscience ordinaire et qui vont lui permettre de vivre ces expériences. 

A qui s’adresse l’hypnose spirituelle ?

Cette école d’hypnose se distingue, en effet, par son caractère ouvert, métaphorique et symbolique. Ce qui est recherché, c’est le dénouement de situations émotionnelles puissantes et invasives qui gênent la vie actuelle de la personne et provoquent parfois des somatisations physiques. C’est le but de la consultation, il y a une douleur, un mal être, parfois psychologique, parfois physique aussi et celui-ci doit être soulagé.
Elle s’adresse donc à toute personne qui, soit n’a pas trouvé de solution thérapeutique dans d’autres disciplines et souhaite explorer d’autres voies, soit qui sent tout simplement intuitivement en elle-même que c’est de cela dont elle a besoin.
Tout comme l’hypnose thérapeutique, l’hypnose spirituelle ne remplace pas la médecine conventionnelle mais peut venir en accompagnement parallèle ou à la suite d’un traitement conventionnel, quand le mal semble mystérieusement rebelle à tout. Elle est compatible avec toute forme de croyance ou de religion.

Qu’est-ce que l’hypnose spirituelle peut faire pour vous concrètement ?

Le volet thérapeutique de l’hypnose spirituelle

L’hypnose spirituelle peut tout aussi bien vous libérer d’une phobie tout comme d’un asthme chronique ou d’un eczéma rebelle à toute autre méthode de soin. 

Une voie alternative

Elle permet donc de résoudre des problématiques courantes, habituellement traitées par les formes d’hypnose plus classiques (addictions, problèmes de poids, phobies inexplicables…) de façon plus efficace, plus profonde et plus durable. En effet, elle consiste à remonter aussi loin que nécessaire pour nettoyer les mémoires inconscientes rapportées depuis vos vies antérieures. Lorsque rien ne “marche” il faut parfois accepter l’idée d’emprunter des chemins de traverse pour identifier les causes profondes du mal et en venir à bout. Les maux inexpliqués trouvent parfois leur source dans des mémoires enfouies et oubliées par le conscient.

Des mémoires perdues mais toujours actives

Ces mémoires liées à des vécus lointains, bien que oubliées, n’en continuent pas moins à vous influencer car leur marque est restée imprimée sur votre âme immortelle. C’est un peu comme reconnaître une odeur familière déjà connue mais sans pouvoir identifier où on a pu la sentir en premier. Sans même prêter consciemment attention au parfum respiré et simplement perçu, on va éprouver des sensations positives et agréables. Ce sont les madeleines de Proust venues de nos vies passées mais il manque le souvenir de la tante, du thé et de la viennoiserie, la mémoire n’est plus que sensations, impressions, émotions et nous ne savons pas à quoi les raccrocher.

Des gênes inexplicables

La même chose se produit hélas, souvent, avec les mémoires toxiques ou erronées en provenance de ces mêmes vies antérieures. Elles génèrent des schémas de vie répétitifs, des peurs, des phobies, des incapacités et même couramment des maux physiques inexplicables ! Le médecin, que vous aurez consulté, en premier lieu, finira par vous dire “J’ai tout vérifié, vous n’avez rien, c’est psychologique” et, dans un certain sens, il aura raison ! L’hypnose spirituelle vous donne souvent les réponses à ces mystères et surtout, vous permet de dénouer ces nœuds du passé en éliminant des mémoires qui ne vous sont plus utiles et vous ralentissent dans votre évolution et votre développement.

Identifier et désactiver les causes cachées

Lorsque vous revivez ces moments clés de vos vies antérieures, vous retrouvez les causes. Il est possible alors d’intervenir sur elles comme il est possible de le faire pour toute expérience négative plus ou moins traumatisante de notre présente incarnation. La charge émotionnelle est modifiée pour aller vers du positif et un pont vers le futur jeté afin de vous permettre de vous vous débarrasser de ces anciens conditionnements toxiques et de retrouver à l’inverse toutes vos ressources. Vous retrouvez les ressources déjà en vous au présent mais aussi, vous revenez avec de nouvelles ressources ramenées de votre voyage.

Le volet quête de sens et évolution karmique de l’hypnose spirituelle

Une thérapie de l’âme

L’hypnose spirituelle vous aidera également à découvrir notre mission d’âme et les mystères de votre présente incarnation. Il ne s’agit plus de thérapie, du moins plus de thérapie du corps ou de la psyché mais d’une thérapie de l’âme. Cette discipline aide les personnes qui sont en quête de sens, qui ont besoin de comprendre pourquoi leur vie actuelle est ce qu’elle est et qui sentent intuitivement, tout au fond d’eux que les joies et les peines, les meilleurs et les pires moments de leur vie ne sont pas juste dus au “hasard” et à une espèce de loterie qui nous donne un corps en bonne ou mauvaise santé, valide ou handicapé, malade ou sain, beau ou laid ou nous impose de vivre des événements dramatiques ou des coups de chance simplement au gré du vent et en toute irresponsabilité.

L’entre-deux vies et les espaces spirituels

Il est possible là encore de mieux comprendre nos vécus passés, les accumulations énergétiques bonnes ou mauvaises qui en ont résulté,  grâce à l’exploration des vies antérieures, de dénouer ou d’alléger certains karmas limitatifs. Il est possible aussi de s’attarder dans un espace particulier appelé “l’entre-deux vies” où il nous sera donné de comprendre pourquoi nous devons vivre notre incarnation présente, et en quoi celle-ci nous sera profitable et favorisera notre évolution. Cet espace spirituel et bien d’autres encore, nous donnent l’occasion de dialoguer avec des êtres désincarnés d’une autre nature que la nôtre, des guides, des messagers et aussi lorsque nous le souhaitons, des personnes décédées avec lesquelles nous pourrons alors terminer et régler harmonieusement ce qui est resté en suspens, en entraînant de la souffrance. L’objectif final reste toujours le mieux être.

Un voyage pour faire évoluer notre âme

Il ne s’agit pas de pratiquer un simple voyage touristique et curieux vers des destinations étranges, bien que cela puisse être fait sans aucune nuisance tant que l’approche reste ouverte et respectueuse, mais plutôt d’une démarche initiatique et évolutive destinée à nous faire avancer de plusieurs marches à la fois dans notre propre évolution spirituelle et dans notre développement personnel.
Le caractère universel et holistique de l’hypnose spirituelle la rend compatible et praticable par toutes sortes de personnes : de l’athée absolu mais curieux et ouvert en passant pour toutes les degrés de croyance et de pratiques spirituelles libres ou religieuses.

Mais tout ça, est-ce que c’est vraiment réel ?

La “douleur” du consultant existe elle-même la plupart du temps, dans un contexte où les explications rationnelles classiques ne sont plus satisfaisantes.

La réalité, c’est quoi d’abord ?

De ce point de vue là, un changement de paradigme s’impose à nous. La notion de “réalité” est déplacée, elle est modifiée mais non niée. Elle se situe simplement sur un autre plan, qui existe en chacun de nous et qui est tout aussi réel et légitime que tout ce qui est autour de nous. Après tout, la science nous a appris, avec la découverte des atomes, que le tangible n’était en réalité que du vide. Pour cette raison, elle est parfois appelée aussi hypnose “quantique”, non pour donner à la discipline un fondement et une assise scientifiques dont elle n’a pas besoin pour être efficace et hautement appréciée par celles et ceux qui l’ont expérimentée, mais pour évoquer cette commutation mentale et émotionnelle, le changement d’état d’esprit qu’elle nécessite et autorise.

Un élargissement de la conscience

Ce point de vue implique un élargissement de la conscience afin de pouvoir en explorer n’importe quelle partie, au niveau de la conscience individuelle, en avant, en arrière ou pourquoi pas dans des dimensions parallèles. Elle offre aussi la merveilleuse opportunité de s’ouvrir à la conscience universelle et collective à laquelle toute personne peut avoir accès. Le consultant ne voyage pas au hasard mais il est guidé de façon absolument non directive par son praticien. Celui-ci va le laisser découvrir par lui-même le chemin à explorer, les portes à ouvrir, les situations à vivre ou revivre, les êtres humains ou de nature spirituelle à rencontrer afin de rendre le changement désiré possible. C’est une expérience qui s’apparente énormément au chamanisme traditionnel mais qui en propose une version urbaine, praticable sans boire de substances psychotropes, sans tambour ni danses rituelles…

Est-il utile d’authentifier les mémoires récupérées ?

Même si la recherche de la preuve de l’authenticité des vies antérieures ne me semble pas majeure et indispensable pour atteindre les objectifs fixés, certaines personnes éprouvent le besoin de faire une enquête après coup et partent à la recherche d’éléments de preuve. Ce n’est pas toujours facile de trouver ce que l’on cherche mais les témoignages de personnes ayant pu valider à  posteriori l’existence réelle et historique de la personne qu’ils ont été sous hypnose, ne manquent pas non plus, citons le cas de l’auteure Sylvie Nach ou de Stéphane Allix.
Le besoin d’authentifier ou pas l’expérience est un choix qui appartient à chacun.

L’hypnose spirituelle peut-elle être dangereuse ?

L’hypnose spirituelle, pas plus que toutes les autres écoles et techniques d’hypnose n’est dangereuse. Pour en savoir plus concernant les questions que vous vous posez peut-être à ce sujet, je vous renvoie aux explications de ce blog sur l’hypnose thérapeutique et à la lecture de l’article suivant qui fait le tour de la question concernant tous les formes d’hypnose. Je m’en tiendrai donc ici à l’évocation de deux grandes peurs qui sont plus spécifiques à l’hypnose spirituelle : la crainte de fabriquer de faux souvenirs, surtout négatifs et la crainte de vivre une expérience pénible.

Les faux souvenirs

L’hypnose spirituelle est un outil précieux pour soigner le passé. Le praticien utilise la régression dans les vies antérieures exactement comme il le fait habituellement dans le cadre des techniques d’hypnose plus conventionnelles (classique directive, ericksonienne, elmanienne…). Dans ce contexte, certaines personnes craignent de voir surgir l’émergence de faux souvenirs qui pourraient être pris à la lettre et faire du mal. Ce danger n’existe pas en réalité si on a bien compris la nature symbolique de l’hypnose spirituelle déjà évoquée dans cet article.

L’hypnose n’a pas pour vocation d’apporter des preuves sur le passé

L’hypnose régressive traditionnelle, autrement dit dans l’incarnation en cours, ne doit en aucun cas être utilisée dans un but d’enquête ou de preuve quelconque concernant des événements du passé oubliés. A chacun son métier, et même si les souvenirs qui remontent peuvent être parfaitement réels et vérifiables ensuite, ils n’ont aucun caractère de preuve à eux tout seuls et ne doivent pas être reçus comme tels. L’objectif commun du praticien et du consultant est et doit rester absolument et exclusivement le mieux être et l’amélioration des symptômes ou de la gêne pour laquelle on intervient. Cet objectif doit être parfaitement clairement établi avant la séance et le praticien doit s’assurer qu’il a bien été compris par le consultant.

La liberté de croyance du consultant

Dans le cas d’un travail d’exploration sur les vies antérieures, les souvenirs remontés relèveront de toute façon de la croyance personnelle de chaque consultant à propos de la nature exacte de leur réalité. Là encore chacun est libre de ses croyances et déterminera sa propre lecture et interprétation de son expérience personnelle et de ses ressentis. Si les expériences et souvenirs vécus et ramenés d’autres vies sont vrais ou imaginaires, rien ne le prouvera jamais tout à fait aux yeux de certains sceptiques.
Le fait est que le praticien spécialisé utilise pour guider le patient de techniques particulières, qu’il a apprises et qui favorisent l’émergence soudaine de souvenirs souvent très précis et détaillés mais non préparés. C’est l’inverse de ce qui se produit avec d’autres disciplines qui favorisent et encouragent les constructions imaginaires, comme le rêve éveillé ou le rêve lucide. C’est pourquoi il est difficile de nier l’existence réelle de ces souvenirs qui existent de fait bien quelque part et dont l’exploration permet le soulagement ou la disparition de la douleur.

Est-ce pénible à vivre ?

Pratiquée de façon prudente et raisonnable, avec le respect et le soucis du bien-être de la personne, l’hypnose spirituelle ne peut être que bénéfique. Votre praticien est en mesure de vous accompagner dans votre expérience. Il est attentif et fait toujours passer en priorité  votre confort et il ne vous laissera jamais vivre de façon pénible ou inconfortable des expériences négatives que vous n’êtes pas ou pas encore en mesure de supporter. Avec les personnes les plus sensibles il est même possible de travailler sans faire émerger les souvenirs, si telle est la préférence du consultant.

Conclusion

Pour réussir votre expérience vous devez donc prendre le temps de choisir un praticien avec lequel vous vous sentez en phase et en alignement. Le caractère spécifique de l’hypnose spirituelle fait transparaître à travers le discours et la façon de travailler de chaque praticien, les filtres qui sont propres à son individualité. C’est vrai dans n’importe quelle relation d’aide mais cela prend ici une importance particulière.
Avant de commencer tout travail d’hypnose évolutive et régressive, il vous sera nécessaire d’avoir une longue consultation d’évaluation avec votre hypnothérapeute qui évaluera l’adéquation entre la technique et votre demande personnelle ou vos attentes et examinera et fera le point avec vous afin de personnaliser le travail pour vous de façon pointue et de vous offrir les conditions d’une belle expérience en toute sécurité. C’est aussi et avant tout votre désir et votre motivation qui seront la clé de la réussite de vos sessions, ce qui est toujours le cas, finalement dans toute démarche thérapeutique ou évolutive, de quelque nature qu’elle soit.
Je vous souhaite une belle aventure !
Véronique Cheyrias
Hypnothérapeute

Continue reading →

Les bénéfices secondaires

Bénéfices secondaires

Les bénéfices secondaires

Les bénéfices secondaires, pourquoi nous y tenons tant ?

Souvent suggérés ou évoqués en murmurant, dans le milieu médical et psychologique, que sont exactement ces bénéfices secondaires qui nous feraient préférer la douleur et la maladie à la guérison ? Continue reading →

Reproduire les schémas parentaux, un choix ?

Schémas parentaux

Reproduire les schémas parentaux un choix ou une fatalité ?

Des tendances indéniables démontrées par la psychologie et la psychanalyse

Il y a parfois un monde entre nos convictions profondes, nos valeurs morales et nos jugements conscients et nos actes. Pourquoi une mère qui aime son jeune enfant va-t-elle se surprendre à le frapper comme elle l’a été elle-même au même âge ? Et pourquoi, après coup, aura-t-elle des regrets à propos de son acte ? Reproduire les schémas parentaux, un choix ou une fatalité ?Continue reading →

L’ego, ami ou ennemi

L’ego, ami ou ennemi

C’est quoi l’ego, ami ou ennemi ?

L’ego, souvent diabolisé, n’est-il qu’un concept complètement négatif ? L’ego est, ami ou ennemi ? Qu’est-ce que l’ego ? L’ego est ce sentiment qui nous donne l’illusion d’être une personne unique et indépendante. Ce sentiment interfère sur nos relations mais nous impose également une perception étroite qui se limite à lui-même. L’ego est une force en nous qui est assez primaire et se manifeste par des pulsions basiques du type je veux ce qui est bon pour moi, je ne veux rien de mauvais,  je suis indifférent au reste.Continue reading →

11 choses à faire absolument après le passage du pervers narcissique dans votre vie

11 choses à faire absolument après le passage du pervers narcissique dans votre vie – Seconde partie

Ce texte est la suite et la deuxième partie de l’article « 11 choses à faire après le passage du pervers narcissique dans votre vie », vous pouvez lire le début de l’article ici.

6°) Ne refusez pas la solidarité : acceptez-là et offrez-là

Après un PN, nous avons une telle conscience du piège que représente les mains tendues avec fausseté, malveillance et plan diabolique derrière la tête que nous développons parfois une grande méfiance vis-à-vis de toute personne nous proposant de l’aide ou un service.Continue reading →